Skinpress Demo Rss

L'angoisse de la page blanche

Filed Under (, ) by Chopperrette on jeudi 25 novembre 2010

Posted at : 18:50

Ce soir, un petit texte, sur la demande de Mélusine dont je doute d'avoir le talent... Mais passons. Silence dans la salle, NOIR!

L'angoisse de la page blanche

"La prochaine fois, ce sera mon tour..."
Dans l'obscurité relative, elle tremble plus encore que la machine qui vibre doucement autour d'elle. Excitation? Peur? Les deux? Oui les deux; l'aboutissement d'une vie, ne plus être vierge, ni immaculée mais au contraire être impressionnée, colorée, vivante! C'est excitant, tentant. Mais une question se pose: cela fait-il mal?

Elle se rassure comme elle peut, ses soeurs précédemment englouties par la machine n'ont pas eu l'air de souffrir... sauf une. Oui une, de terribles souvenirs, elle entend encore la machine vrombir comme à son habitude lorsqu'elle engloutit ses soeurs, tout allait bien, l'une après l'autre elles disparaissaient... jusqu'à Elle. Confiante, Elle s'était laissée docilement saisir, comme les autres, puis des craquements à vous glacer au plus profond de vos fibres rugirent, la machine s'arrêta de vrombir brutalement... La Pauvre a souffert le martyr, elle entend encore ses plaintes. Ensuite la machine a été ouverte dans ses bruits métalliques et la Martyr livra son ultime soupir, sa dernière plainte accompagnée de craquements à vous briser le coeur. C'en était fini pour elle... broyée et défigurée par la machine, quelle triste fin.

"N'y pense plus, ça ne s'est jamais reproduit!"
Il n'empêche qu'elle tremble, l'attente est insoutenable! Qu'on en finisse, il faut que cela cesse. Attendre sans savoir... c'est trop horrible. Elle est enfin première, c'est son tour et il ne vient pourtant pas... que se passe-t-il?
Les bruits métalliques à nouveau et la lumière... éblouie elle est désorientée. Une main la saisie... une main moite imprègne ses fibres. Mais que se passe-t-il? On lui a toujours dit qu'une fois dans la machine, on en sortait forcément "imprimée".

Soudain le contact froid d'une table la fige dans son incompréhension... l'angoisse est plus présente que jamais: "Que va-t-il m'arriver?"
Et soudain, l'euphorie! De l'encre! Un stylo à bille glisse sur sa surface... ça y est, elle n'est plus vierge, elle s'imbibe de couleurs... Du bleu, du vert, une once de rouge et encore du bleu. Quel bonheur de sentir dans ses fibres la chaleur de l'encre...

AIIIE. Le stylo l'a transpercée. L'humaine qui la manipulait fait la moue devant la blessée.
"Ah c'est malin je dois tout recommencer maintenant" éructe-t-elle.
Ses mains l'empoignent violemment... ses fibres se tordent, elle crie de souffrances, elle se sent devenir... différente, sa forme autrefois plate et lisse se bosselle et prend des plis. C'est pire encore que la machine et le souvenir de la Martyr, mais cela cesse aussi brutalement que cela a commencé. Complètement perdue, elle sent l'absence de moiteur, la fraîcheur de l'air puis le contact rude avec...
Mais oui, ce sont bien elles! Elle vient de retrouver ses soeurs!

"Oh ne te plaint pas la boulette! Tu es en un seul morceau, tu t'en tires plutôt bien!"
Toutes ces émotions en si peu de temps et sa soeur qui la gronde... c'en est trop elle rit dans un crissement de fibres... Cela se propage de feuille en feuille jusqu'à remplir l'antre de la corbeille qui sourit intérieurement avant le retour au calme.

4 commentaires:

Darth a dit…

Très fort, j'adore cette "vu" de la feuille, c'est très bien écrit en tout cas, sans être un expert, cela me plait beaucoup !

Chopperrette a dit…

Merci beaucoup Darth! Je ne sais pas si tu as lu la version de Mélusine. C'est ici en tout cas: http://oeil2biche.canalblog.com/archives/2010/11/18/19639305.html

Mélusine a dit…

Mais c'est très bien écrit tout ça ! Alors pourquoi cette ligne dépréciative avant le texte, hein ?

J'aime beaucoup ta vision du sujet, et je trouve ton écriture agréable à suivre. Juste deux-trois étourderies orthographiques, mais ça doit être le trac !

Pour conclure : continue à écrire !

Chopperrette a dit…

Merci beaucoup Mélusine. J'ai toujours été mal notée en rédaction mais surtout en dissertation ou commentaire composé, ça reste...

Pour les étourderies, j'ai relu et je dois admettre que mon niveau d'orthographe a baissé. :'(

Je vais m'efforcer de continuer à écrire alors!

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...