Skinpress Demo Rss

J'y pense et puis j'oublie

Filed Under ( ) by Chopperrette on dimanche 21 février 2016

Posted at : 12:23 Liens vers cet article

Je ne suis pas certaine qu'il y ait encore du monde mais je suis à peu près là.

Je dis à peu près parce que je me rends bien compte qu'indépendamment du syndrôme de la page blanche et de l'inspiration photographique à zéro, je ne vais pas consacrer beaucoup de temps à ce blog. J'y pense, je suis démotivée ou je n'ai pas la possibilité de le faire à ce moment-là et puis j'oublie. J'aimerai écrire plus mais j'ai encore quelques petites galères avec mon ordinateur, ce qui participe à ma démotivation photographique et d'écriture sur ce blog, qui cumulées à mes activités chronophages font que j'ai du mal à me forcer à prendre le temps. Vous avez vu le résultat ces derniers mois, le blog est vide. Et pourtant j'ai quelques photos en retard que je pourrais publier.

Mais je suis toujours là. Après tout, peut-être qu'après plusieurs années, je me dois d'évoluer un peu et que cet espèce de petit congé sabbatique est nécessaire, voire salutaire. Je ne sais pas combien de temps il va durer mais j'ai une liste à rallonge de trucs en retard à faire. Un gilet pour ma nièce (j'en suis enfin aux coutures, il devrait être fini avant l'été), un tapis pour ma nièce pour Noël prochain ou ses 2 ans en janvier, et puis tout mon reliquat de tricot un peu pour moi aussi!

Pour expier d'avoir lâchement abandonné ce blog, j'ai acheté un instrument de torture aussi appelé épilateur électrique. Mais en fin de compte, il est moins douloureux à utiliser que mon premier acheté il y a plus de dix ans et que j'ai donné à une amie qui s'en sert encore. Voici donc mon nouveau gadget: Monsieur Philips Satinelle HP6425/20


Je n'ai pas encore beaucoup de recul sur la casse/repousse des poils vu que je ne l'ai que depuis une semaine mais j'en suis satisfaite. De toutes façons, avec ma pilosité pourrie, j'ai de la casse quelque soit la méthode d'arrachage mais celle-ci a l'avantage d'être plus économique dans la durée. Surtout que je l'ai choisi avec fil pour m'épargner la galère de la batterie qui ne tient plus la charge. Et pour dire que j'ai choisi l'option de torture maximale, je l'ai utilisé pour les aisselles et testé sur les abords du maillot en plus des demies jambes. (voilà j'ai expié, vous me pardonnerez mon abandon j'espère)

La douleur est tout à fait supportable, même sur des zones plus sensibles et je n'ai aucune appréhension à l'idée de renouveler l'expérience d'ici une semaine. En plus les petites rougeurs s'estompent plutôt rapidement sur ma peau de rousse qui habituellement ne pardonne pas trop. (2h plus tard sur les jambes, les rougeurs se sont quasiment estompées, pour le maillot et les aisselles, il vaut mieux laisser reposer la nuit mais 2h après c'est nettement moins rouge.)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...