Skinpress Demo Rss

Cartes de voeux

Filed Under (,,, ) by Anonyme on dimanche 28 décembre 2008

Posted at : 21:28 Liens vers cet article

Bonjour à tous,

Cette fois je vais vous montrer un exemple de carte de voeux! Et oui c'est la saison.
Comme cadeau de Noël à moi-même je me suis offerte quelques plumes et un plioir. Alors il fallait les utiliser!

Trêve de blabla, voici le résultat et les étapes sommaires! (la réalisation est assez simple)
Il faut déjà prendre une feuille de papier, la découper aux dimensions souhaitées et faire la pliure. Je l'ai expliqué de nombreuse fois, donc je ne m'attarderais pas sur cette étape préliminaire.
Ici les dimensions sont pour faire rentrer la carte dans une enveloppe classique format carte postale.

Etape 1: L'intérieur de la carte
Je me suis inspirée d'un livre de réalisation. (Je mettrais les références dans un prochain article tellement je le trouve bien).
J'ai d'abord calligraphié l'année à venir en grand et de couleur claire avec une plume "automatique pen"(je ne sais pas en quoi il est automatique vu qu'il faut toujours écrire à la main!!). Son maniement pour trouver le bon débit d'encre est un peu délicat aussi je vous invite à vous entraîner avant. L'atout indéniable de ses plumes est qu'on peut trouver de grandes tailles, de 4,8mm jusqu'à 20mm de large!! (des monstres)
Une fois sec, j'ai calligraphié mon message de bonne année. (avec les lignes guides habituelles tracées au crayon de papier.)
Etape 2: Le devant de la carte
Pour le devant, j'ai dessiné un bonhomme de neige (on fait ce qu'on peut avec ses maigres talents de dessinateur) et j'ai précisé les destinataires. J'ai orné les bords de tampons flocons avec une encre dorée. Les flocons moins marqués sont volontaires. Pour les obtenir, il suffit d'apposer à nouveau l'empreinte après un flocon "plein" sans remettre d'encre.
J'ai découpée les bords de la carte aux ciseaux crantés.Vous remarquerez que les flocons sont tronqués. C'est parce qu'il m'arrive aussi de faire des erreurs et j'ai mal taillé ma carte... elle ne rentrait pas dans l'enveloppe! J'ai donc retaillé APRES avoir fait les flocons, ils se sont retrouvés tronqués.

Etape 3: Le dos de la carte
Pour le dos, j'ai simplement utilisé deux tampons différents. Un motif central et un tampon de "coin" répété 4 fois.

Une réalisation assez simple et rapide mais qui fait son petit effet.

Je hais la SNCF... (suite)

Filed Under (,, ) by Anonyme on lundi 22 décembre 2008

Posted at : 09:42 Liens vers cet article

Bon ce matin... ça a mal commencé mais c'est de ma faute... arrivée à la gare RER, "ah merdeuuuuxxx, j'ai oublié mon pass Navigo".

Donc retour à la case départ, puis re-retour à la gare. Comme d'habitude en ce moment les guichets sont fermés (en même temps à cette époque de l'année les marmottes dorment). Mais ce qui était le plus sympathique, c'est que tous les affichages des trains étaient en panne... pratique pour savoir quel sera le prochain train!
Rien d'afficher RIEN! 0! Nada!

Bref faut réussir à choper le nom du train sur le wagon de tête quand il passe... top. J'ai deviné "VICK", ce qui veut dire qu'il va à Versailles RG, ce qui ne m'intéresse pas mais je l'ai pris quand même pour aller à Viroflay. Je flairais un sale coup et ne pas savoir quand le prochain est prévu ne me rassurait pas trop. Je suis donc descendue à Viroflay où l'affichage fonctionnait "cool!". Et au pire je peux me rabattre sur la ligne Paris-Montparnasse.

Sauf qu'à 8h33 le SARA de 8h25 n'était toujours pas passé. Ils se sont alors décidés à modifier l'affichage de ce train en "retardé" (il a du retard? sans déconneeeeer!!!! J'avais VRAIMENT pas remarqué!. Et à diffuser une annonce comme quoi "suite à des difficultés de circulation les trains sont annoncés avec un retard de 6 à 8 minutes."

Merci la SNCF... "A nous de vous faire préférez le train"... c'est pas gagné...

Surtout que j'ai littéralement "sauté" avec le train dans le tunnel de Chaville-Vélizy... Ca m'inquiète, je sens qu'il va y avoir un incident dans pas longtemps sur la ligne! Je la prends tous les jours cette ligne et je n'ai jamais senti un tel chaos... Ca sent le début des problèmes...

Bientôt la suite? Je n'espère pas....

Je hais la SNCF...

Filed Under (,, ) by Anonyme on mardi 16 décembre 2008

Posted at : 10:30 Liens vers cet article

Ce matin grève, enfin pardon "mouvement social" à la SNCF...
Bilan: j'ai attendu 45 minutes dans le froid, heureusement j'avais mon écharpe et des gants!

Il paraît qu'ils avaient "prévenu" mais malheureusement je n'en ai pas eu vent mais un collègue qui a eu un tract avec les horaires prévus pour ce matin m'a dit que sur le C, ils ne les avaient pas respectés.

Vive la SNCF et le sens du service public de ses employés. Je ne pleurerai pas sur leur sort! Tout ça pour le changement d'horaires en hiver... ho les pauvres, trop dur de devoir faire partir le train 2 minutes plus tôt... sniiiiif. Tous les ans, à la même époque ils font le coup... pourquoi ne me suis-je pas méfiée???

Je regarde les horaires pour ce soir les trains dispos pour mon trajet seront à 17h40 (bien trop tôt vu que je termine à 18h et je suis à 15 minutes à pied de la gare), 18h10 et sinon 19h10 et 19h40.

Il n'y a pas à dire, les heures de pointe ils connaissent! Un seul train dans la tranche 18h au lieu de 4 en temps normal (un tous les 1/4 d'heure) ils ont fait un effort surhumain.

Je les méprise et si on me demande si je suis pour la privatisation, je réponds OUIIIII. Ca ne sera pas pire qu'aujourd'hui vu les incidents matériels et les grèves, ça ne peut pas être pire!

Stress incontrôlé...

Filed Under (,, ) by Anonyme on dimanche 14 décembre 2008

Posted at : 20:13 Liens vers cet article

C'est fou comme il peut m'arriver de stresser pour rien. Ca a toujours été, petite déjà j'avais ce défaut. Au final, cela s'est révélé une sorte de force, car à stresser pour un rien, je stressais moins pour les contrôles, concours et oraux. Mais ce stress idiot m'est resté pour les trucs les plus inutiles...

Un des gros dernier stress en date, l'anniversaire de mon homme. Je voulais le réussir parce qu'il avait réussi le mien... J'avais pas mal préparé mon coup pour ses cadeaux mais j'avais peur que ça ne lui plaise pas... alors que pour un des cadeaux je ne risquais rien, c'était une BD et je savais qu'il n'avait qu'une hâte c'était de la lire!

Malgré tout, j'ai eu à stresser car je n'ai pas compris à quel point ne pas fêter son anniversaire avec ses amis lui manque. Bien sûr, il était content d'un petit tête à tête mais je pense qu'il aurait aimé avoir une plus grosse soirée le week-end avec ses amis... Quand je l'ai découvert c'était le jour J à 15h donc bien trop tard!
Et le soir, en l'attendant avant d'aller au restaurant, j'ai découvert que ma carte bleue avait été annulée par ma banque par erreur! L'angoisse! Je devais payer le restaurant... Du coup c'est lui qui a dû payer pour son anniversaire et je l'ai remboursé après.

Au final, ça s'est bien passé. Enfin bon... je stresse pour rien et on ne me changera pas!!

Enveloppe d'anniversaire (ou autre) - [MàJ]

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on mardi 9 décembre 2008

Posted at : 20:23 Liens vers cet article

Pour un autre anniversaire, plutôt que de faire un carte, j'ai préféré faire une enveloppe et y glisser une lettre.

Voici le détail de la réalisation de cette enveloppe. J'ai pris comme papier du canson mais ce papier est un peu épais pour cette réalisation, je conseille donc d'opter pour des papiers plus fins, surtout pour celui qui sera utilisé comme contenant.

Etape 1: Pliage du contenant de l'enveloppe
L'idée est de plier le papier un peu comme le début d'un avion en papier simple. Le papier de cet exemple est du format 24 x 32 cm.
Plier d'abord les deux angles

Puis les bords latéraux de manière à ce qu'ils se touchent.

Etape 2: Ajustement du contenant de l'enveloppe
Il faudra probablement ajuster le contenant de l'enveloppe avec l'extérieur. J'avais choisi une feuille A3 pliée en 2 mais on peut très bien opter pour deux feuilles A4.
Couper l'excédant pour que le contenant ne dépasse pas. Prévoyer plusieurs centimètres plus "petit".
Note: Dans cet exemple, je n'ai pas coupé assez, j'ai refait plus tard une coupe mais je n'ai pas pris de photo...

Voici comment la lettre sera insérée. Cette une lettre au format A4, après une nouvelle découpe au cutter du bord du contenant.

Etape 3: Préparation de l'extérieur de l'enveloppe
Comme j'ai opté pour une feuille A3 pliée en deux, j'ai d'abord repéré l'espace que je souhaitais autour du contenant. Comme il a une largeur de 12 cm, j'ai décidé de laisser 3 cm en haut et en bas, ce qui faisait une largeur pour l'extérieur de l'enveloppe de 18 cm.
Une fois la pliure faite, j'ai découpé l'excédent en m'appuyant sur le bord de la feuille.

N'oublier pas de faire la fente verticale qui permettra d'insérer le contenant. Elle fait plus de 12 cm pour une insertion plus aisée et aussi parce que le papier plier est plus épais, prévoir un minimum de 0,5 cm en plus en haut et en bas. Et faites un essai. Vous pouvez choisir de la placer à droite ou à gauche suivant votre humeur. Pour savoir à quelle distance du bord vous devez la faire, aidez-vous du contenant. La pointe doit dépasser d'au moins 1 cm. Dans mon cas, la pointe était à 12cm, ce qui implique de faire une fente à un minimum de 13 cm du bord.

Etape 4: Calligraphie du texte
J'ai ensuite tracé mes lignes guides pour calligraphier le message.

J'ai choisi des lettres "cadeaux" pour les majuscules. Je ne suis pas ultra douée donc elles sont relativement "basiques"

Etape 5: Finitions
Une fois l'encre sèche, rajouter des décors à votre guise pour embellir. Pour ma part, je me suis contentée de garder le texte épuré.
Il ne reste plus qu'à coller les bords intérieurs de la partie externe (blanche) de l'enveloppe avec du scotch double face. Même avec du canson, cela tient bien mais j'avoue avoir mis deux bandes. Il faut dire que mon scotch double-face est très étroit.

Voilà une idée du résultat final.


MàJ: Chose promise, chose due, voici la version finale, légèrement massacré par mes soins... (quand on est maladroit...)

Carte d'anniversaire pop-up

Filed Under (,,, ) by Anonyme on dimanche 30 novembre 2008

Posted at : 18:35 Liens vers cet article

Voici une réalisation de carte d'anniversaire pop-up.

Etape 1: Le pop-up
Le mieux je trouve, est de commencer par le pop-up. Ainsi le positionnement des décors annexes est plus facile.
Pour le détail de la réalisation du pop-up, se référer à l'article suivant.
J'ai ensuite découpé le tour de la partie pop-up pour qu'elle ressorte sur le fond marron que j'ai choisi.
Etape 2: Brouillon
J'ai préféré calligraphier au brouillon mon texte. Une fois découpé, cela permet d'affiner l'endroit où l'on souhaite réaliser la calligraphie
Etape 3: Calligraphie du texteAprès avoir tracé mes lignes guides, j'ai calligraphié mon texte.Pour remplir le bas de la carte, j'ai calligraphié une petite phrase supplémentaire. La petite goutte en trop sera traitée plus tard.
Etape 4: Décors et ornements
J'ai pensé à évider une partie de la carte en forme de feuille chêne (pour la force et la longévité). Je l'ai d'abord tracée au crayon à papier.Puis j'ai évidé le dessin au cutter.Il me restait la tâche d'encre à camoufler. Je pouvais évider à nouveau mais j'ai préféré dessiner à l'encre une petite feuille de chêne. J'ai terminé les décors en rajoutant un paraphe pour habiller un peu plus la carte.
Etape 5: Collage
Il ne reste plus qu'à coller une partie du pop-up. J'ai choisi de ne pas coller la totalité pour donner un petit effet et aussi parce que, par expérience, le papier canson est trop épais pour rester en place si on le colle sur la totalité. Il a tendance à se décoller au centre quand on ouvre la carte.
J'ai donc mis de la colle sur le haut de l'intérieur des lettres, d'un seul côté de la pliure centrale.

Etape 6: Emballer, c'est pesé!
il n'y a pas d'autre étape, il suffit de regarder le résultat et de donner la carte à son destinataire!

Astuce: Carte pop-up nom

Filed Under (,, ) by Anonyme on lundi 17 novembre 2008

Posted at : 22:47 Liens vers cet article

Les cartes pop-up sont sympathiques mais souvent dans le commerce, on ne trouve jamais son bonheur... surtout pour un nom précis.

Voici un exemple de carte que j'ai réalisé pour ma grand-mère (lien vers la carte finale ultérieurement), et les différentes étapes nécessaires à la réalisation du pop-up avec des mots.

Etape 1: Lignes guides
Commencer par repérer le milieu de la feuille, ce sera la ligne de pliure de la carte. Tracer en-dessous la ligne de base de vos lettres. La distance entre la ligne de pliure (milieu) et la base est à noter. Elle sera identique à la distance entre la hauteur d'une lettre et la ligne repère pour les "fixations" des lettres. Tracer la(les) ligne(s) correspondant à la hauteur de vos lettres (dans cette exemple il n'y en a que 2, celle des minuscules et celle de la majuscule). Tracer enfin les lignes pour les fixations, la distance entre la hauteur d'une lettre et sa fixation est égale à la distance entre la ligne de base et la pliure.
Reprise de la photo, dans l'ordre, de haut en bas:
__________ ligne de fixation des majuscules
2 cm
__________ ligne de la hauteur des majuscules
1 cm
__________ ligne de fixation des minuscules
2 cm
__________ ligne de la hauteur des minuscules
1 cm
__________ ligne du milieu de la carte (pliure)
2 cm
__________ ligne de base des lettres

Etape 2: Esquisse des lettres
Ensuite, tracer l'esquisse de vos lettres au crayon à papier.

Etape 3: Découpe des lettres
Découper, les lettres en veillant à leur laisser leur base attachée ainsi que leur fixation

Etape 4: Pliage de la carte (Etape la plus délicate!!!)
Aider vous de mon astuce pour le pliage.


Etape 5: Mise en valeur
Colorier les lettres pour les faire ressortir.
Dans mon exemple, j'ai souhaité mettre en valeur la majuscule. Les autres lettres sont de la couleur du 2e papier de couleur. Astuce: glisser un papier brouillon entre les lettres et le fond de la carte, pour éviter de colorier le fond.


Etape 6: Finaliser
Gommer les traits inutiles et admirer le résultat!
Terminer la carte en collant le "fond" APRES avoir mis les décors supplémentaires. Le fond peut être de la même couleur ou non. J'ai pensé aussi, dans le cas où le fond sera de la même couleur, que l'on peut doubler en largeur la taille de la carte afin d'avoir le fond directement sans collage... Tout dépend de l'effet souhaité!

Tentative d'enterrer le passé

Filed Under (,, ) by Anonyme on mercredi 12 novembre 2008

Posted at : 14:56 Liens vers cet article

Depuis quelques temps je réalise ce qui me mine. J'espère qu'en écrivant ces mots, je me libérerai de ma peine, de mes souffrances, de mon passé. Ce n'est pas que je veux effacer ou oublier le passé, mais juste le laisser là où il est, là où il appartient... au passé. Cet article est en écho à un précédent.

Ma dernière rupture me hante encore parfois, malgré tout le bonheur et la joie que m'apporte celui que j'aime aujourd'hui. J'ai déjà progressé, je sais que je n'ai rien à me reprocher, que je peux vivre mon bonheur sans honte. Mais parfois, la peine me rattrape et jusqu'à aujourd'hui je ne savais pas son nom si l'on puit dire.

Je sais aujourd'hui d'où elle vient. Je m'étais trompée dans ce blog, ce n'est pas à la 3e année que notre histoire n'a pas su s'en remettre, mais la 4e. Et encore, je suis sure que ce n'est pas le temps qui est responsable. Le responsable c'est la proximité, la vie à deux. Notre couple a sombré parce que nous n'étions pas faits pour vivre ensembles bien que l'on s'entendait bien. Mais cela je le sais depuis un moment, et ma douleur est étrangère à cet aspect.

Ma douleur vient de la rupture, de la période douloureuse que j'ai passée avant, pendant et après. D'abord j'ai compris que ça n'allait pas et ne pouvait pas continuer, je n'étais pas heureuse. C'est douloureux de douter et de vivre cela après 4 ans. J'ai aussi pris en compte le fait que de ne pas vouloir d'enfants allait être fatal. J'ai senti que ce n'était pas une question de moment, contrairement à ce que tout le monde pouvait me dire, ou de trouver le bon père, mais juste moi qui ne veut pas, qui ne serait jamais prête, qui n'est pas faite pour ce rôle. Quand je l'ai compris j'ai eu droit à un premier dilemme:
  • penser que j'ai tort et que c'est malgré tout une question d'être heureuse
  • risquer de dire que jamais je ne voudrais

Dur choix. Si je demandais à être heureuse en premier afin d'être encore plus sure de moi pour un enfant, déjà je n'aurais peut-être pas eu la réponse ou voir une réponse qui me confortait dans mon non-désir, et peut-être d'autres problèmes à affronter pendant un moment. Si je choisissais de parler de mon non-désir avant mon bonheur, j'allais peut-être justement passer à côté du bonheur... tout gâcher! Mais c'était peut-être aussi une facilité, ne pas avoir à choisir de partir, se faire quitter et avoir le "beau rôle"... alors que naissait des sentiments pour un autre, qui ne faisait que mettre en relief mon malaise.

Après m'être torturée, j'ai choisi la 2e option. J'ai tout risqué car on ne peut pas demander à quelqu'un de faire des efforts si on est quasi certain de ne pas pouvoir en faire soi-même après. Après lui avoir annoncé sous forme de question, embuée de larmes, j'ai dû attendre une semaine pendant qu'il était dans le Sud. J'ai profité de l'opportunité de la distance pour qu'il puisse réfléchir sereinement. Ce fut dur, pas de questions, pas d'appel, pas de nouvelles. Quand je lui ai dit, tout ce qu'il m'a répondu ce fut "pfff tu ne pouvais pas le dire avant?". Peut-être que j'aurais dû ou pu... peut-être que lui aussi aurais dû ou pu me poser plus de questions avant si c'était très important!

Au bout de quelques jours, j'ai eu à l'appeler pour l'appartement, une conversation froide sans grand intérêt. J'ai lutté pour ne rien dire, ne pas poser LA question qui me brûlait "Quel est l'avenir de notre couple?". Attendre encore... Il m'a toujours dit que dans des moments comme ça il fallait attendre qu'il revienne, alors j'ai attendu, seule avec ma souffrance et d'autres pensées... au final j'attendais quoi? j'espérais quoi? A part une réponse, je n'en savais rien. La séparation me montrait combien j'étais malheureuse dans mon couple, mais de là à gâcher 4 ans?

Le samedi, la veille de son retour fut le plus terrible. J'étais comme prisonière de cette attente mais je me risquais à un SMS pour savoir quand il rentrerait. Pas de réponse. Le soir je dînais chez une amie et son copain. Une amie qui avait peur que je reste avec lui, qui voyait depuis plus longtemps que moi mon malheur, qui m'a torturée à sa manière. Elle ne voulait pas mon malheur sur le long terme donc elle a appuyé où cela faisait mal... et ça a fait mal, très mal. Alors ce soir-là, j'étais au bout du rouleau. Une semaine d'attente sans nouvelles ou questions ou réponses... Une semaine de torture. Toujours pas de SMS, je préssentais la réponse, c'est-à-dire la fin de mon couple.

Le lendemain après-midi toujours pas de SMS... l'attente encore. En début de soirée, un SMS tendu. Il avait perdu ses clefs et me donnait son heure d'arrivée, vers minuit, froidement. En effet, vu la perte, les clefs de partout: bureau, maison, etc..., il y a de quoi être tendu et énervé. Attendre encore avec moins d'espoir.
Quand il a sonné pour que j'ouvre, j'ai pu entendre tout cela, froid, énervé, distant. J'ai ouvert la porte et pas un mot... comme d'habitude quand il rentre... ai-je pensé. C'est horrible de penser cela, j'en avais conscience ce soir-là, ça rajoutait à mon malaise. Il était furieux et quelque part, la différence dans son comportement était si subtile à un soir ordinaire! Alors comme d'habitude, je savais qu'il irait poser ses affaires dans le bureau. Attendre encore! Si près du but, c'est si dur, mais c'est tellement important à la fois! Quand il a quitté le bureau pour se diriger vers la cuisine, je l'ai suivi et j'ai osé aborder LA question. Je n'ai pas été déçue de la réponse... ou peut-être que si finalement, terriblement déçue...

Ce furent ses mots "Puisque tu veux savoir, considère que nous sommes colocataires". Pas de questions, pas d'explications, pas de reproches. Juste ces mots durs avec un regard pire encore, noir et haineux, qui m'a fait peur. En y repensant, je ne peux que baisser les yeux et détourner le regard.
Suite à ses mots, mon coeur s'est défendu à sa manière, il a bloqué toutes mes émotions. Je ne ressentais rien, ni tristesse, ni colère, ni haine... rien. J'étais presque sereine mais pas vraiment, en tout cas pas malheureuse, pas de larmes, pas d'émotions.
J'ai passé une horrible nuit, à dormir dans le même lit que mon colocataire. J'ai dormi un peu puis je me suis réveillée à 3h. A 5h je décidais de partir en voiture chez mes parents, déposer quelques affaires. Ecrire une lettre comme quoi j'avais besoin de temps pour appréhender cette nouvelle étape de notre relation, pour devenir une colocataire.

Une amie commune m'a incité à lui parler le soir, le lundi donc. Pas de véritable échange, pas d'enguelade non plus, mais des larmes de mon côté. Je n'arrivais pas à dire quoi que ce soit et ce qu'il a pu me dire ne comportait pas de questions, juste son point de vue... le mien ne semblait pas avoir d'importance.

Voilà ma rupture... après 4 ans et demi (à un mois près). Ce qui me fait souffrir c'est juste que... ça se soit passé sans qu'il cherche à comprendre quoi que ce soit... ne serait-ce qu'une question "Es-tu sure?"... enfin si je l'ai eu celle-là, sous une autre forme. Si tu ne changes pas d'avis pas de revirement possible... comme si cela se commandait... Il a apporté ses réponses. Soit tu l'as toujours pensé sans jamais me le dire, soit je ne suis pas le bon... peu importe semblait-il dire. Oui comme il le pensait, la première idée est la bonne, c'était sous-jacent dès le départ... à un moment j'ai crû avoir réglé la question et j'ai eu tort. Mais un couple ça se fait à deux, lui aussi a eu tort de ne pas préciser à quel point c'était vital si lui était si sûr!

Une rupture à l'image de notre couple? Peut-être. Mais passer si vite de tout à rien, sans lutte... enfin lutte... oui si... laisse-t-on partir quelqu'un sans chercher à comprendre pourquoi on en est arrivé là? Si aucun compromis n'est possible? Je comprends qu'il se soit senti trahi mais... de là à tirer un trait sur 4 ans sans rien tenter?

J'admets, qu'ai-je tenté? Rien... mais j'avais l'impression d'avoir un mur en face. Non je ne pouvais pas changer d'avis et je ne l'ai toujours pas fait... et il m'avait bien fait comprendre que la clef de tout c'était mon avis sur ma maternité. C'était si dur de me sentir rejetée après 4 ans par celui qui a toutes ses chances sans rien tenter et de voir un autre tenter tout pour avoir un début d'amour... Drôle de paradoxe non?

J'en verse encore des larmes en y repensant et j'aimerai que cette souffrance cesse. Aussi je mets en ligne cette histoire, mon histoire, avec l'espoir de remettre le passé à sa place, aussi douloureux soit-il. Je veux n'avoir que des larmes de bonheur pour mon histoire présente et l'avenir.

Le prix à payer pour de la chance!

Filed Under (,, ) by Anonyme on

Posted at : 11:49 Liens vers cet article

Je vais galérer toute la journée!

Un client a un gros souci sur un produit que je connais pas bien du tout, que des tickets TRES urgent, je suis seule au support, même pas le temps d'aller aux toilettes... pfff galère galère... C'est le prix à payer pour avoir eu le cul bordé de nouilles ce matin!

Que s'est-il passé ce matin? J'ai juste oublié mon sac à main dans le RER, un détail! Mais quelle tête en l'air je suis!

Dans le bus, en arrivant à l'arrêt je percute... MON SAC! Il y a tout dedans! Clefs, carte bancaire, chéquier, porte-feuille, badge de ma société, ... TOUT sauf mes téléphones portables.
Je repense à mes actions et je réalise que je l'ai oublié dans le train... Je file au boulot, demande à un collègue qui arrive toujours tôt de m'amener à la gare illico, chance il peut et j'arrive avant le départ du train que j'ai pris ce matin. (Oui le train que je prends a son terminus où je m'arrête, stationne 25 min et repart) Je vois des contrôleurs je les préviens, je cours monter dans le wagon que j'ai quitté, je passe inquiète entre les rangées... pas de sac, pas de sac... AH LE VOILA! Je sors du train et je l'ouvre pour voir son état... intact, tout est dedans! Je respire plus librement malgré ma gorge attaquée par le froid et l'essouflement. J'ai transpiré pour la journée!
Je recroise les contrôleurs "C'est bon!" et je retourne au boulot.

Chance! Mais je ne jouerai pas au loto! J'ai cramé tout mon capital chance de la semaine!

Journée de merde...

Filed Under (,, ) by Anonyme on jeudi 30 octobre 2008

Posted at : 11:10 Liens vers cet article

Journée de merde je vous le dis... il y a des jours comme ça...

Déjà ça commence avec la SNCF et un problème sur les voies du RER C entre Bibliothèque et Austerlitz... Je suis arrivée au taf à 9h46 en étant partie à 8h de chez moi... youhou! Je me suis faite avoir car le premier train non supprimé vers Saint-Quentin annoncé à 8h31 est arrivé à ... 8h59. Super si j'avais su dès le départ, j'aurais pris un autre chemin, et je me serais pas gelée 1h sur le quai!
J'ai hésité à prendre le VICK 5 minutes avant... (pourquoi j'hésite toujours à le prendre celui-là?)
Quand finalement j'ai pu monter dans mon train SARA, (chance: pas trop de monde par rapport au VICK qui le précédait, j'avais une place assise) ce fut pour apprendre à Viroflay qu'il serait terminus Versailles Chantiers au lieu de Saint-Quentin. Merci la SNCF.

Du coup encore 5 minutes de perdues à cause du changement de train. Enfin arrivée à Saint-Quentin, j'ai vu le bus me partir sous le nez... Allez marche dans le froid ça te réchauffera!

Pour arriver au chaud au taf, récolter un ticket parce qu'un collègue a mal fait son boulot! Géniaaaaaal, j'adore refaire le travail de quelqu'un... allez hop 15 minutes de prises
Pour avoir derrière un autre client qui n'arrive pas à mettre à jour l'heure de son PABX malgré les commandes que je lui ai envoyées... et bien sûr c'est sur le constructeur que je maîtrise pas... bref joie, bonheur, félicité... ou les commandes sont fausses, ou le client n'a pas le droit de les passer. Quelque soit le choix je suis dans la merde, j'y connais rien et la doc m'aide à moitié... et tout ça en évitant de passer pour une truffe!

Vivement ce soir! Mais non je n'aurais pas le réconfort de suite des bras de mon homme, car ça tombe le jour où il a une soirée de prévue...

J'aurais mieux fait de rester couchée ce matin!

Quand le passé ne me lâche pas...

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 24 octobre 2008

Posted at : 16:24 Liens vers cet article

Ca fera bientôt 6 mois que ma précédente relation est terminée et pourtant j'en souffre encore parfois. Certains souvenirs douloureux remontent dès que quelque chose me les rappelle... Un comportement, des propos, peu importe, les larmes me montent aux yeux.

Pourquoi cette tristesse s'empare-t-elle de moi? Je ne ressens plus d'amour pour mon ex, j'aime quelqu'un qui m'apporte tout ce qui m'a manqué et je suis heureuse avec lui.

Je ne comprends pas pourquoi je revis ces souffrances passées, qu'elles me hantent encore. Est-ce parce que je ne les ai pas vraiment vécues à l'époque? Je me voilais la face et je me suis forcée à paraître heureuse et l'être jusqu'à ce que je ne puisse plus me mentir...

Peut-être que je dois verser aujourd'hui les larmes qui aurait dû couler à ce moment-là et seulement quand tout sera vécu, je pourrais passer à autre chose. Seulement j'aimerai que ça ne s'étale pas sur trop longtemps. 6 mois c'est déjà bien pour tirer un trait sur le passé et profiter pleinement du présent.

Qu'en pensez-vous?

Qualité

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 17 octobre 2008

Posted at : 15:47 Liens vers cet article

J'ai l'impression de ne pas avoir assuré hier à mon travail... Du coup, je vais m'arranger pour retourner finir ce que j'ai commencé car il y a des soucis, j'en suis sure.

J'ai préparé une machine pour une formation et je suis sure qu'elle n'est pas prête... Ca m'énerve d'avoir raté le coche sur une mission "simple". On me fait confiance et je veux être à la hauteur... quitte à ne pas bien dormir la nuit.

J'ai ressassé cette histoire une partie de la nuit... au point de finir le puzzle que j'avais commencé (oui je sais je me détends avec un puzzle). Du coup, je me suis arrangée avec le chef de projet pour l'aider ce soir. Ce matin, je devais lui préparer un serveur, c'était déjà prévu hier soir. Notamment pour s'assurer que les téléphones seraient bien en français et aussi pour qu'ils conservent les touches que l'on aura renommées.

Bilan ce matin du serveur: Les deux PCs que le chef de projet m'avait indiqué ne font rien afficher à l'écran... mauvais signe. Et je n'avais pas le mot de passe de la dernière machine que je pouvais utiliser. Bref bonheur. Mais l'administrateur système du site a pu me dépanner, ouf.
Ensuite j'ai lutté pour installer un pauvre serveur HTTP. Entre le firewall Windows (erreur de débutante... je me déçois) et le fait qu'il y avait déjà installé un serveur HTTP... bref, j'ai lutté pour peu de chose. Mais j'ai réussi et ça marche.

Et là que vois-je? Mon téléphone de test vient A L'INSTANT de perdre les labels de ses touches... J'HALLUCINE. Bon je le craignais car j'ai un client qui a rencontré le même bug... et il n'est toujours pas corrigé à ce que je constate. En plus, le chef de projet avec qui je travaille sur cette mission est réputé pour avoir la poisse. Mais moi je ferais en sorte que la poisse soit maîtrisée. J'y tiens, au moins sur ma partie du projet!

On va ruser et les téléphones garderont leurs satanés labels!!! C'est pas EUX qui vont me gonfler!

Angoisse de la page blanche...

Filed Under (,, ) by Anonyme on mardi 14 octobre 2008

Posted at : 10:23 Liens vers cet article

Depuis mon retour de vacances, c'est le désert dans mes blogs... et pourtant j'ai un peu de temps. Pas forcément autant que j'aimerai, mais suffisamment le soir ou le week-end. Et pourtant rien, pas d'envie, d'idées...

Peut-être que mon inspiration est restée en vacances... Mais je crois que c'est moi qui souhaite rester en vacances, et ne pas me remettre dans le "rythme" après 3 semaines de douces vacances ensoleillées! La rentrée est difficile quelque part!

Désolée donc pour mes lecteurs, mais je pense que si ça me prend la tête, l'inspiration n'est plus très loin et la motivation va revenir! Bonne journée et à bientôt!

Peur d'être délaissée

Filed Under (,, ) by Anonyme on mercredi 8 octobre 2008

Posted at : 13:57 Liens vers cet article

Je m'en veux d'avoir peur pour des conneries... Je suppose que c'est parfois inévitable quand on a souffert par le passé. On a du mal à se convaincre que deux personnes différentes ont des comportements différents.

Mais grâce à cela, je comprends mieux certaines choses, comment un couple peut se fragiliser suite à une tromperie. La confiance ne peut pas reprendre, je l'ai toujours su mais sans vraiment le ressentir. Et moi j'ai peur pour tellement moins grave... d'être un peu délaissée alors qu'il n'y a pas de raisons que je sois reléguée du jour au lendemain en dernière priorité, à cause d'une passion, je connais l'homme que j'aime, ce n'est pas son genre.

Je l'ai été par le passé, et la tolérance que j'avais donné à une époque m'avait fait beaucoup de mal... j'ai peur de refaire la même chose, tolérer et souffrir. J'ai tort de penser ça mais je suppose qu'il me faudra attendre de le vivre, pour vérifier dans la "vraie vie" que j'ai complètement tort. Entretemps, cette peur restera toujours tapie dans l'ombre...

L'Amour de mon coeur

Filed Under (,,, ) by Anonyme on dimanche 28 septembre 2008

Posted at : 15:05 Liens vers cet article

Septembre 2008 - Chopper
Petite je croyais qu'il existait caché
A mes yeux innocents, le temps de La Rencontre
Du Voleur de mon coeur impatient dans son antre.
Le Voleur vînt, mon coeur s'en retrouvât hâché.

Ainsi donc est le Grand Amour ? me demandais-je
Au lieu d'un tendre Amant, on trouve un brigand ?
Qui vous transforme le coeur en brasier brûlant
Puis il n'en reste après qu'un désert blanc de neige.
Même si le brigand s'est aussi pris au piège
Cela ne console pas mon coeur saigné à blanc
Incapable d'aimer, sans chaleur et mourrant.
Le Grand Amour, on ne m'y prendra plus! disais-je

Mon coeur a su aimer encore mais moins longtemps,
Moins ardemment, comme un feu noyé dans les cendres.
Il n'en restait qu'une braise rouge vif à prendre
Aussi aucun Voleur ne le trouvât tentant.
J'étais fière et heureuse de trouver un amant
Pour cette chaleur perdue dans un désert blanc
Plus jamais je ne pourrai souffrir! m'exclamais-je
Il n'y a rien qui puisse brûler à nouveau
Mon coeur est à l'abri du temps dans son caveau.
Je n'avais rien compris à ce désert de neige.

Bien que froid et blanc, c'était un désert de cendres!
Mon coeur hivernant voulait voir sa vie reprendre
Et comme un phénix, il renaissait doucement
Dans un amour entravé et tout étriqué,
Adapté à une braise, au plus un briquet,
Sûrement pas à mon coeur et son feu dormant.

Je souffrais milles maux par mon feu dévorant
Qui réclamait la forêt à naître des cendres.
Sans Grand Amour, eau vitale, elle ne pouvait prendre.
Mon coeur renaissait et rendait mon corps mourant.
Mais je rencontrais alors un nouveau Voleur
Dont je fus bien vite la Voleuse ignorante
Que mon coeur avait choisi d'être son Amante.
Mon amour de ce moment était mon malheur
Car il ne pouvait pas convenir à mon coeur
Et m'empêchait de suivre le nouveau Voleur.

Une question mis un terme à mon long amour,
Mettant à nue la braise de mon coeur meurtri.
Elle était incomplète, il y avait eu délit!
Je comprenais que mon coeur m'avait joué un tour,
En plus d'être sa Voleuse, Il m'avait volé
Mon coeur brûlant et dévorant l'avait voilé.
De l'Amour de mon Voleur est née la forêt
Réclamée par le brasier qui voulait renaître
En mon coeur que je peinais tant à reconnaître
Les pousses verdoyantes montaient sur la craie.
Jour après jour le feu de mon amour grandit
Sur les nouveaux arbres et et les vertes prairies
Comme le buisson ardent, sans rien consumer
La forêt brûle intacte et dégage un fumet.

Je comprends maintenant ce qu'est le Grand Amour.
Ce n'est pas la force du feu mais son respect
De ce qu'il doit brûler pour vivre et son aspect
Puissant et doux, prêt à brûler fort chaque jour.

La pointe du Moulinet - Dinard

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on vendredi 19 septembre 2008

Posted at : 13:07 Liens vers cet article

Dinard - pointe du Moulinet

Infos : La pointe du Moulinet par marée très basse (coefficient de marée: 100). Derrière la pointe du Moulinet on peut voir la cité d'Alet mais pas les blockhaus contruits pendant la seconde guerre mondiale par les Allemands.

Ce que j'aime : Le lieu... toute mon enfance.

Anecdotes : Il faut imaginer qu'à la marée haute correspondante, le bas de la promenade peut être recouvert par la mer, là où les promeneurs se trouvent (les points rouges et blancs sur la photos)

Port Salut - Dinard

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on mardi 16 septembre 2008

Posted at : 21:46 Liens vers cet article

20080912_Port-salut

Infos : Cette photo de Port Riou a été prise à Dinard en Bretagne le 12 Septembre.
Au fond, on peut deviner Fort Harbour au centre et à droite l'île de Cézembre.

Ce que j'aime : Les couleurs, le mélange, plage-ciel-verdure... en fait un peu tout... et le côté désert!

C'est une belle journée...

Filed Under (,, ) by Anonyme on mardi 2 septembre 2008

Posted at : 09:47 Liens vers cet article

J'aurais dû rester coucher...

Car trop contente d'arriver à l'heure pour choper le train SARA de 8h03 au lieu de 8h17, j'ai snobé le RER VICK de 7h59 qui va à Versailles Rive Gauche. Erreur fatale, surtout que j'avais entendu que les trains DEBA (départ de Saint-Quentin en Yvelines - où je me rends) étaient supprimés. Après le départ du VICK, j'ai eu droit à l'annonce "tous les trains SARA sont supprimés suite à un incident voyageur en gare de Saint-Quentin en Yvelines". Grrrrrrrrr

Du coup, j'ai attendu le RER suivant dont le terminus était Chaville-Vélizy, j'ai marché jusqu'à Chaville Rive Gauche pour attendre un train qui allait jusqu'à Saint-Cyr... qui passait à 8h45... Parce que bien sûr les trains vers Rambouillet (qui s'arrêtent aussi à Saint-Quentin) étaient également supprimé. Joie, paix, bonheur...

Heureusement, arrivée à 9h10 à Saint-Cyr un collègue a pu me choper en voiture à la gare! Parce que monter dans le prochain train pour Saint-Quentin, vu la foule sur le quai, ce n'était pas du tout gagné!


Prise de tête sur Prises de têtes

Filed Under (,, ) by Anonyme on samedi 30 août 2008

Posted at : 13:42 Liens vers cet article

Voilà je me prends la tête depuis tout à l'heure parce que je voudrais faire un article sur ce blog mais je n'ai pas l'inspiration...
C'est frustrant!

Je voudrais livrer une prises de têtes qui change un peu du boulot... en faire sur les fringues ou les histoires de coeur...
En ce moment, côté fringue 0 envie d'achat... je trouve pas mon bonheur et ça ne m'affecte pas plus que ça.
Et côté coeur, je me sens si bien qu'il n'y a pas de quoi me prendre la tête lol. Alors je vais pas me faire des noeuds dans les cheveux et emmerder mon copain pour rien! lol

Mais bon je parle, je parle mais j'ai toujours pas fait d'article dans l'histoire... Comment ça si je suis en train de le faire?
Me prenez pas la tête hein! Je vous dis que non!!

Si? vraiment?
Et puis zut... à vous les studios!

L'Ennui

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 22 août 2008

Posted at : 16:42 Liens vers cet article

dédié à Laurent
Août 2008 - Chopper
Seule avec le Temps et mon Ennui
Je m'ennuie à voir le temps passer
Si lentement et sans aucun bruit
Pour l'accompagner et m'égayer

Autour de moi les gens vivent et rient
Sans me remarquer, sans s'arrêter
Tel un fantôme perdu ici
Dans une deuxième réalité

Pourtant j'existe lorsqu'un collègue
A pour moi quelques petites tâches
Vite effectuées et déjà me narguent
Mon Ennui et le Temps qui se cache

De nouveau seule avec mon Ennui
Je m'ennuie à voir le temps passer
Très lentement et sans aucun bruit
Pour l'accompagner et m'égayer
Montre l'Ennui

Où habiter?

Filed Under (,, ) by Anonyme on jeudi 21 août 2008

Posted at : 12:07 Liens vers cet article

Aujourd'hui alors qu'un de mes choix disparaît, puisque l'appartement va être loué, je me demande parfois où je vais habiter.

J'ai 3 options possibles:
  1. retourner chez mes parents
  2. louer un appartement
  3. emménager avec l'homme que j'aime

Pas simple de choisir.

L'option 1 me déplaît particulièrement, car quand on a commencé à ne plus vivre sous le toit de ses parents, c'est dur d'y retourner. Mais je risque de passer par là si j'opte pour l'option 2, le temps de trouver quelque chose de bien.
L'option 2 est de loin la plus chère mais celle qui offre le plus de liberté... Pour m'en sortir, plus facilement vu mes contraintes financières, il me faudrait être en colocation mais je ne vois pas trop avec qui.
L'option 3 me fait un peu peur, pourtant je ne devrais pas vu où je passe la majorité de mes nuits. Ca doit être l'emménagement qui me fait peur plus que le reste.

Pour l'instant je n'ai pas arrêté mon choix qui oscille entre la 2 et la 3. Si je ne passe pas au moins la moitié de mon temps dans l'appartement que je vais louer, cela n'a aucun intérêt... Du coup, je pense m'en remettre aux 3 semaines de vacances en septembre que je vais passer avec mon homme. J'espère que cette période me permettra de répondre à mes questions, rassurer mes angoisses et faire le bon choix.

Vivement fin septembre donc que j'y vois plus clair. En attendant, je dois rapatrier mes affaires de mon ancien appartement... mais où???? LOL
Je pense en ramener une bonne partie chez mes parents jusqu'à la fin de mes vacances.

Il y a des amours heureuses

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on lundi 18 août 2008

Posted at : 19:02 Liens vers cet article

dédié à Edrysark
Août 2008 - Chopper
Auprès de toi je prends conscience que ma vie
N'était pas si heureuse et si épanouie
Oh j'ai quand même été joyeuse par-là par-ci
Un rayon de soleil égaré dans la nuit
Seulement avec toi je découvre la vie

Le bonheur existe près de l'homme qu'on aime
A condition que quand il montre et dise qu'il aime
Vous soyez en phase avec lui et très ravie
Il ne doit pas y avoir d'ombres, de nuages
Et aucune source de tristesses ou d'orages

Ma vie prend à nouveau un sens auprès de toi
Oublié et renié dans mon passé douloureux
Nourri désormais par tes doux yeux amoureux
Aidés par tes tendres caresses et le toit
Modeste mais accueillant que tu me proposes
Où il fait bon vivre quand nous y sommes ensembles
Unique personne qui autant me ressemble
Retient que mon amour est dans toutes ces choses

Le reniement

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 15 août 2008

Posted at : 13:42 Liens vers cet article

Pourquoi se renie-t-on si souvent lorsque l'on est amoureux?

Aujourd'hui je réalise à quel point notre partenaire peut nous transformer malgré nous, tuer des passions que l'on pensait inaltérables... J'aimais la calligraphie et suite à ce que je nommerai un accident avec mon dernier ex, j'avais complètement perdu le goût pour cela. Aujourd'hui, je reprends goût à ce passe-temps mais la reprise est difficile et fragile. Sans le soutien de celui qui est à mes côtés depuis quelques mois, je n'aurais peut-être plus sorti mes plumes... Je ne dis pas jamais parce que je pense que je m'y serais remise un jour, mais pas si vite.

J'avais aussi renié certains de mes besoins et de mes attentes parce que suite à ma première histoire, je pensais que ce n'était pas le plus important dans une relation, qu'il valait mieux préférer certaines valeurs au détriment d'un certain "confort". Privilégier la fidélité, la sincérité au détriment de petites attentions et de tendresse. Aujourd'hui je réalise que si ça ne fait pas partie de notre nature, on ne peut pas se passer de certaines choses... il faut juste comprendre lesquelles, mais parfois, comme moi, on se trompe... trop peu peut nous rendre malheureux et les compensations tierces ne pas suffire.

J'avais même failli renoncer à mes amis à ma toute première relation, mais j'ai vite réalisé après que ce point est certainement le plus important de tous. Celui sur lequel peu de compromis sont possibles.

Je ne comprends pas pourquoi on change contre nous-même pour l'autre... Pour lui plaire? Je ne pense pas que ce soit toujours la raison... Peut-être qu'on se perd dans une relation et que c'est la véritable explication.

Qu'en pensez-vous?

Arc-en-ciel d'une fontaine - Bordeaux

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on jeudi 14 août 2008

Posted at : 20:30 Liens vers cet article

Arc-en-ciel de fontaine

Infos : Un arc-en-ciel pris sur la fontaine de la place des Quinconces à Bordeaux.

Ce que j'aime : Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je suis fan des arc-en-ciel!

Anecdotes : J'ai tourné tout autour de la fontaine pour trouver le meilleur angle afin d'avoir un arc-en-ciel le plus visible possible!

Rideaux de fer peints - Bordeaux

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on

Posted at : 20:08 Liens vers cet article

Rideau de fer peint 1/2
Rideau de fer peint 2/2

Infos : Photos prises d'une pâtisserie fermée à Bordeaux.

Ce que j'aime : Je trouve les dessins plutôt bien faits et mettant en valeur le magasin! Cela change des rideaux "gris".

Anecdotes : Je ne sais pas si c'est une bonne adresse, je n'ai pas eu l'occasion d'acheter quelque chose dedans!

Le pont de pierre - Bordeaux

Filed Under (,,, ) by Anonyme on

Posted at : 20:00 Liens vers cet article

Pont de pierre
Pont de pierre et tram

Infos : Photos prises en juillet dernier du pont d'Aquitaine à Bordeaux.

Ce que j'aime : Je dois avouer que ce pont est très joli en briques rouges et avec ses réverbères.

La couverture de Dame Nature

Filed Under (,,, ) by Anonyme on

Posted at : 15:14 Liens vers cet article

Août 2008 - Chopper
Dame Nature a mis sa couverture blanche
Pour se protéger du froid, pour se faire belle
Avec ses petites paillettes qui étincèlent
Et ses zones découvertes et noires qui tranchent

Les animaux perturbent la surface lisse
Par des trous ou des tranchées révélant la piste
Pendant que des enfants au loin s'amusent ou glissent
Dans ce paysage uniforme mais pas triste

Un petit arc-en-ciel d'Angleterre

Filed Under (,,, ) by Anonyme on mardi 12 août 2008

Posted at : 22:50 Liens vers cet article

Guildford - Arc-En-Ciel

Infos : Pris de ma chambre d'hôtel.

Ce que j'aime : L'arc-en-ciel, comme toujours!

Je vais me lancer...

Filed Under (,, ) by Anonyme on

Posted at : 13:12 Liens vers cet article

Cette fois, je pense avoir atteint le point de non retour au travail.

J'espère poser ma démission d'ici la fin du mois maximum. Il n'y a pas d'événements majeurs qui me font décider ça, juste un ras-le-bol et l'envie de voir d'autres choses. Je ne pense pas que les choses changeront assez vite, et je ne suis pas prête à tout faire ou tout supporter.

Après tout, cela fait 3 ans déjà que j'ai été embauché et c'est ma première entreprise! J'ai l'impression de sentir les prémices d'une belle tempête et je n'ai pas envie d'être dans la tourmente.

Mais une démission ça se prépare! Je ne vais pas démissionner avant d'avoir une promesse d'embauche, il me faudra aussi négocier mon préavis... J'aimerai partir sans trop me brouiller avec ma hiérarchie... le monde informatique est trop petit pour que je me le permette!

Bref, pleins de questions en tête!! Comment annoncer ça? comment bien recontacter une entreprise qui m'intéresse?

Vivement la fin de cette histoire et le début d'une autre! :-)

Saleté de pluie!

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 8 août 2008

Posted at : 12:07 Liens vers cet article

Ce matin, un peu dans le pâté, je me suis assise à mon habitude sur un banc de la gare de RER...

Erreur fatale... il a bien plu cette nuit et moi je m'assois sur un banc! Evidemment, il était bien mouillé et donc mes fesses aussi. Heureusement j'avais mis un pantalon noir! Donc je pense que ça ne se voyait pas trop mais c'est toujours désagréable de savoir qu'on n'est pas très "présentable"!

Et le pire... c'est que j'ai regardé le banc avant de m'assoir pour vérifier que je n'aurais pas de mauvaise surprise!
...

Je vous jure il y a des matins, on ferait mieux de rester couché.

Quand mon chef a de l'humour!

Filed Under (,, ) by Anonyme on mardi 5 août 2008

Posted at : 19:33 Liens vers cet article

Aujourd'hui, mon chef m'a demandé si j'accepterai de faire une astreinte 1 semaine sur 2 pour un de nos clients. Cela aurait été en alternance avec un collègue.

J'ai dit: "Non, hors de question". Je veux bien être sympa et faire des efforts pour la boîte mais il ne faut pas exagérer! Une astreinte, bien qu'on ne soit pas cloîtré au travail ou chez soi reste contraignant. Alors toutes les deux semaines, on n'a plus de vie! Et puis de toute façon, c'était pour un client avec lequel on a pleins de problèmes, sur du matériel que je connais mal et dont on n'a pas de stock.

Donc j'ai envoyé bouler mon chef... et vous savez quoi?

CA M'A FAIT PLAISIR DE DIRE NON! Ha ha ha. Pour une fois que j'ai l'occasion de dire non, j'en ai bien profité. Ca fait du bien de dire simplement "Non" des fois! Et sans remords en plus.

Comment se faire peur...

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 1 août 2008

Posted at : 12:58 Liens vers cet article

Ce matin au boulot, j'avais sorti mon porte-feuille pour avoir un peu de monnaie afin de prendre un chocolat chaud à la machine à café, j'ai aussi cherché mon badge qui permet de stocker la monnaie pour ladite machine.

Comme c'est un sac de fille, j'admets c'est le bazar, je fouille bien et je finis par le trouver. En reposant le sac, je ne voyais plus au premier abord mon porte-feuille, je me dis "pas grave, j'ai dû le remettre dans mon sac par mégarde... flemme de tout refouiller" et je prends la pièce de 2 euros qu'un collègue m'avait rendu peu avant.

Ce midi, on décide de commander à manger et je fouille mon sac... fouille, fouille encore... pas de porte-feuille!!!
L'avais-je vraiment vu ce matin? Quand l'ai-je utilisé pour la dernière fois? ....... début de frayeur ....
Mon collègue assis à côté de moi, me rassure un peu "si si tu l'as bien sorti ce matin".
Me l'aurait-on volé alors? ..... panique ....
Je me décide à repasser en revue mon bureau....
....
....
et la poubelle!

Ce CON de porte-feuille s'était caché dans la POUBELLE!!!!

Dur le retour de petites vacances...

Filed Under (,, ) by Anonyme on jeudi 10 juillet 2008

Posted at : 14:13 Liens vers cet article

Je ne suis partie que 8 jours entre 3 jours de formation et un WE prolongé de 3 jours et la rentrée s'avère difficile.

Quelques collègues ne se sont pas défoulés pour faire une partie de mon boulot.. qui n'est pas de mon exclusivité... bref on a attendu mon retour... heureusement que je suis pas partie longtemps.
Je découvre que je dois jouer le pion alors que je suis en vacances... Je vais me faire accueillir par le client de manière sympathique je pense... surtout que je dois intervenir dans un domaine où je n'y connais rien.
J'ai appris une démission, qui en entraînera d'autres à mon avis.

Tout ça sent le "il est temps de songer à partir!".
Et je pense que je finirai l'été mais je ne passerai pas l'hiver dans ma boîte. Ras-le-bol. Je m'étais promise de partir le jour où j'en aurais marre. Je fais signer mes congés de septembre d'abord, et en août je pense que je poserai ma démission avec le préavis ça ira. De toute façon, on m'attend ailleurs et ce qu'on m'avait proposé m'intéresse. J'ai la chance d'être dans un domaine où changer de travail n'est pas un problème, autant en profiter!

J'en ai marre de jouer au guignol et à force je me prendrai la tête pour mon boulot. Hors de question!

Woodbridge Meadow - Guildford (Surrey, Angleterre)

Filed Under (,,, ) by Anonyme on samedi 5 juillet 2008

Posted at : 14:31 Liens vers cet article

Carte_postale_Woodbridge_meadow_Fini

Infos : Un aperçu d'une des rives de Guildford, amenée à être réaménagée.

Ce que j'aime: Je trouve les sculptures vraiment réussies.

En bonus, les explications en VO:
Woodbridge Meadows explications

Les tribulations d'une française en Angleterre

Filed Under (,, ) by Anonyme on jeudi 3 juillet 2008

Posted at : 00:08 Liens vers cet article

Aujourd'hui (enfin hier maintenant vu l'heure en France), je devais me rendre en Angleterre, à Guildford.

J'ai pris l'Eurostar où il faut se présenter 30min avant... Comme j'avais calculé pour être pile poil 30min avant j'ai préféré prendre un taxi, ça passera en note de frais, j'avais trop peur de rater mon train en prenant le métro au cas où l'embarquement serait bloqué 30 min avant le départ.

Le trajet en Eurostar s'est bien déroulé. Par contre, arrivée à Londres, je n'avais pas de trouvé de distributeur de billets sur mon chemin vers la queue pour les taxis... Et exceptionnellement aujourd'hui, il n'y avait pas beaucoup de taxis... J'aurais dû m'y atttendre, je n'ai jamais de chance avec les taxis en sortant des gares! Du coup après un quart d'heure d'attente, j'ai préféré me rabattre sur le métro et le train... (j'avais peur d'attendre pour rien un taxi qui me dirait que sans avoir retiré d'argent il ne m'emmènerait pas et de refaire la queue!) Alors que je n'avais aucune idée du trajet à prendre par les transports en commun. Mais les anglais sont aux aguets des touristes perdus comme moi, et un membre du personnel du métro londonien m'a donné les correspondances à prendre dans le métro pour rejoindre la gare Waterloo depuis laquelle j'aurais un train vers Guildford. J'ai apprécié l'aide! Par contre, il y avait un souci sur la ligne de métro que je devais emprunter, j'ai crû que j'allais rester coincée ou devoir changer mais finalement ça allait.
J'ai eu de la chance à la gare de Waterloo, un train semi-direct vers Guildford avait du retard, du coup je l'ai pris et j'ai bien du gagner 10min. Je suis donc arrivée à Guildford à 10h40 alors que ma formation commençait à 10h30. Mon seul souci est de ne pas avoir de justificatif de mes billets, mais j'ai payé par carte bancaire, donc je devrais m'en sortir pour mes notes de frais... Ces idiotes de machines à composter avalent les billets à la sortie!

A Guildford, j'ai trouvé un distributeur pour récupérer un peu de livres sterling et j'ai attrapé un taxi qui m'a emmené au bon endroit... J'ai juste oublié de lui demander une facture... tant pis 4£ de ma poche!
Au final, je suis arrivée à 10h50 et le temps qu'on m'amène à la salle (la mauvaise d'abord), il était 11h. La formation n'avait pas réellement débuté, j'ai juste raté les présentations individuelles.

Comme quoi pour un voyage Londres-Guildford à l'arrache, je m'en suis bien sortie! J'en veux juste à mon portable de boulot qui ne peut pas téléphoner en Angleterre...
Mais globalement, je suis fière de m'être sortie de cette galère!

Fatiguée de récolter la merde

Filed Under (,, ) by Anonyme on lundi 30 juin 2008

Posted at : 15:47 Liens vers cet article

Là ça se calme, mais la semaine dernière j'avais envie de démissionner.

Je me retrouve à gérer des choses qui n'ont pas lieu d'être. Mes responsables le découvrent à moitié. Quoi qu'il en soit ce n'est pas normal ce qui se passe et j'ai contacté mes responsables par mail pour leur faire savoir que je n'étais pas satisfaite de la situation...
Ce qui me désole c'est que cela arrive au moment des vacances d'été. Donc la réunion qui devra avoir lieu pour faire le point arrivera tard. Trop tard? Je ne sais pas encore mais je ne compte pas faire ce qui ne me plaît pas et ce sera ma démission s'il le faut. J'en ai marre de subir certaines décisions en dépit du bon sens.

Comme en ce moment c'est le sujet à la mode parmi mes collègues, je sens que le temps approche. Après tout j'en serai déjà à 3 ans dans la même société, c'est déjà pas mal!

Coquelicot

Filed Under (,,, ) by Anonyme on lundi 23 juin 2008

Posted at : 22:46 Liens vers cet article

Coquelicot

Infos : Un coquelicot photographié au bord d'une route de la région parisienne, près de la Bièvre.

Ce que j'aime : L'angle de la prise et le rouge de cette fleur.

Je n'aime plus les vendredis...

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 20 juin 2008

Posted at : 16:17 Liens vers cet article

J'en ai marre! Ca fait 3 semaines que tous les vendredis j'ai les 3 mêmes clients qui m'appellent!
A chaque vendredi ils ont les mêmes merdes, ça devient saoulant! En plus, on a jamais personne de compétent à disposition en interne donc c'est la galère à chaque fois.

Je vais finir par poser des RTTs et des congés tous les autres vendredis de l'année!!!
Avec mon collègue on a l'impression que c'est de la persécution. Plus sérieusement, on pense que les machines sont mal configurées et qu'il faut faire quelque chose mais comme on n'a pas d'expert on est loin d'être sortis de l'auberge!

Les fêtes des parents...

Filed Under (,, ) by Anonyme on dimanche 8 juin 2008

Posted at : 13:55 Liens vers cet article

Mais franchement qui est l'imbécile qui a inventé ses fêtes?? C'est encore plus du marketing que la Saint-Valentin et les grands-pères sont les grands oubliés de cette histoire. Et je suis sure qu'ils sont capables d'inventer une fêtes des enfants en plus de Noël! Bref...

Je suis dans la merde pour ma mère et mon père. Vous allez me dire que la fête des mères c'est déjà passé, oui mais ma mère n'était pas là ce jour-là, après ils sont partis en vacances et donc... rien n'a été fait... et je n'ai pas pris le temps de chercher!
Qu'avais-je en tête? Autre chose, j'avais envie de penser à moi et profiter de ma vie. Et j'admets j'ai un peu laissé de côté certaines choses, en particulier ces fêtes qui m'énervent de plus en plus. Parfois j'ai l'impression que c'est vraiment une journée bonne conscience, histoire de dire qu'on a pensé à nos parents et qui effacera tout le reste de l'année. Un côté MEGA hypocrite qui me hérisse le poil.

Enfin bref... que vais-je bien trouver... peut-être un cadeau "groupé"... hop les deux d'un coup!

Oies et canards

Filed Under (,,, ) by Anonyme on mardi 3 juin 2008

Posted at : 21:08 Liens vers cet article

Oies et canards

Infos : Photographie prise aux buttes Chaumont à Paris.

Ce que j'aime : Les canards qui restent à distance respectables des oies, et les oies elles-mêmes avec le canard du centre.

Canard de mauvais poil

Filed Under (,,,, ) by Anonyme on

Posted at : 20:54 Liens vers cet article

Canards

Infos : Canards photographiés dans le parc des buttes Chaumont à Paris. Je n'avais pas un zoom assez puissant pour avoir une photo plus grande.

Ce que j'aime : J'aime beaucoup le canard boudeur qui semble faire fuir tout le monde.

Canard aux couleurs sympathiques

Filed Under (,,, ) by Anonyme on

Posted at : 20:42 Liens vers cet article

Canard seul

Infos : Un canard Tadorne casarca (merci Mojo Jojo) photographié dans le parc des buttes Chaumont à Paris

Ce que j'aime : J'aime beaucoup les couleurs de ce canard qui change de nos traditionnel colvert!

Un coin de forêt vierge? - Paris

Filed Under (,,, ) by Anonyme on

Posted at : 19:56 Liens vers cet article

Buttes Chaumont

Infos : Cette photo a été prise aux buttes Chaumont à Paris.

Ce que j'aime : C'est le côté forêt vierge en plein Paris. Quand on connaît Paris, on a toujours un peu de mal à se dire que des paysages comme ça existent, cependant ce "pic" n'est pas naturel.

Assumer ses choix

Filed Under (, ) by Anonyme on jeudi 29 mai 2008

Posted at : 10:07 Liens vers cet article

En ce moment, si ça se passe bien pour moi, j'ai un mal fou à assumer les événements récents auprès de ma famille. Je redoute la question: Comment va Fabrice ? vu que çà débouche sur il va bien mais on est plus ensembles. Jusque-là ça va, mais c'est le et comment vous allez faire pour l'appartement ? qui m'insupporte le plus.
Oui je sais j'ai acheté avec lui et apparemment c'est l'un de mes plus mauvais choix, pas la peine de me le rappeler... un bon courage alors ou un j'espère que ça se passe/passera bien me suffirait largement. Mais les gens sont curieux... on n'y peut rien.

Du coup avec ça, je me vois mal jeter dans la foulée il y en a un autre depuis. C'est bon ça attendra... Ma cousine sera sûrement la première au courant et ma grand-mère aussi ou avant... Les autres, je verrais plus tard, bien plus tard. Je ne sais pas comment annoncer ça, en plus j'aurais le droit à depuis QUAND ??"... rien que d'y penser je n'ai pas envie de répondre.

Décidément, la famille ce ne sera jamais mon truc...

Haine d'Amour

Filed Under (, ) by Anonyme on lundi 26 mai 2008

Posted at : 21:05 Liens vers cet article

Mai 2008 - Chopperrette

Amour, je te déteste
Pourquoi vouloir nous faire tant et tant souffrir ?
Pourquoi ce besoin de créer tant de martyres ?
Tu ne te contentes pas d'être du bonheur,
Il te faut être l'origine de malheurs.

Grand Amour, je te hais
Les amants malheureux ne te suffisent pas
Tu veux aussi les amis impuissants et las
Devant le doux aveuglement que tu dispens
Source pour tous de tant de terribles tourments !

Grand Amour, je t'exècre
Tu nous berces de tes si douces illusions
Pour nous faire croire que sans toi nous vivions
Une malheureuse existence sans saveurs
Sans couleurs, sans douceurs, sans sons et sans odeurs

Amour, je te méprise
Tu m'as déjà aveuglée, blessée, torturée
Tu m'as fait briser des coeurs voire les broyer
J'ai tant souffert et tant fait souffrir car soumise
A tous tes charmes je sais que tu es traîtrise

Et pourtant je suis encore une fois conquise

La colère du lion

Filed Under (,, ) by Anonyme on vendredi 23 mai 2008

Posted at : 14:49 Liens vers cet article

Mai 2008 - Chopperrette

Il pose chaque patte lourdement à terre
Le vent s'amuse à ébouriffer sa crinière
Ses lèvres montrent l'ivoire de ses canines
Mais sa langue ne lèchera pas ses babines

Jusqu'à en décrocher sa machoire il fait fuir
Les animaux autour, il cesse de rugir
Mais dans ses yeux vous pourriez lire
La fureur qui l'habite et qui le fait souffrir

Le silence alentour n'apaise pas sa mine
De loin il ressemble à une peluche câline
Mais oseriez-vous vous approcher de manière
A toucher le pelage tremblant de colère ?

Dans quel état j'erre?

Filed Under (, ) by Anonyme on

Posted at : 12:29 Liens vers cet article

La vie nous joue parfois de sacrés tours...

Aujourd'hui je ne sais pas ce que je ressens, c'est parfois si clair et parfois si mélangé et flou... Une amie et co-auteur de ce blog vit un peu la même chose que moi et c'est probablement la première fois que nous sommes en "phase" à ce point dans l'histoire de notre amitié.

Je sais juste ce que je ne veux pas. Il n'y a que ça de toujours clair dans mon esprit. Je ne veux pas me remettre avec mon ex et je n'aurais pas de difficultés à m'y tenir. Mais j'espère qu'il arrivera à s'en remettre relativement vite. C'est quelqu'un de bien, j'espère qu'il saura être heureux et trouver la mère de ses enfants.

Pour ma part, je ne sais pas dans quel état j'erre... par moments heureuse, à d'autres je ne saurais dire ce que je ressens. De la douleur mais qui ne me rend pas franchement malheureuse mais m'empêche de me sentir heureuse. Une plaie ouverte mais je n'ai pas encore bien localisé son origine et je n'ai pour l'instant pas su la soigner. J'ai peur d'aimer à nouveau, sans retenue. J'ai peur de ne pas être à la hauteur de ce que l'on peut attendre de moi, j'ai peur de faire souffrir le prochain, de ne pas savoir rendre vraiment heureux quelqu'un.

Tout cela ressemble bien aux symptômes d'une perte de confiance en soi. Je pense et j'espère que cela n'impacte et n'impactera que mes amours et pas le reste. J'ai tellement ramé à obtenir ma propre confiance ! Mais en amour, j'ai peur de ne pas savoir faire le bon choix, saurais-je le faire un jour ? Aussi cette fois ai-je décidé de ne suivre ni ma raison, ni mon coeur mais mon instinct. Après tout les deux premiers se sont trompés par le passé, j'ai donc choisi de faire confiance à mon instinct, je verrai bien si le choix qu'il me propose se révèle plus judicieux. Vous me direz : Pourquoi parler d'instinct plutôt que du coeur ? C'est pareil !
Je pensais aussi, mais non il y a une différence, l'instinct n'éprouve pas de sentiments, n'est pas motivé par des raisons. C'est un désir brut sur lequel se tissent d'autres choses plus complexes.

Qui vivra verra !

Petite fille perdue

Filed Under (, ) by Anonyme on dimanche 18 mai 2008

Posted at : 13:27 Liens vers cet article

Je me sens à nouveau une petite fille perdue.

A l'heure où des changements importants dans ma vie ont eu lieu et où j'ai pris des décisions en conséquence, je me sens à nouveau perdue et peu sure de moi. La route que je croyais être celle qui m'attendait n'est plus et il me faut donc en trouver une nouvelle.

Bizarrement, ma rupture m'a moins fait souffrir que ce à quoi je m'attendais. Cependant j'ai l'impression que ça s'est répercuté autrement et a réveillé d'autres peurs. J'ai l'impression d'y avoir perdu une partie de ma confiance en moi. Malgré tout, le spectre de ma précédente relation me hante encore sans que je ne sache définir de quelle manière, ni comment cela m'affecte réellement. Je souffre mais c'est une douleur sourde et silencieuse, je m'en veux plus qu'autre chose.

Pour l'instant, j'ai peur et je n'ai pas confiance en l'avenir. Cela passera je le sais, je me demande juste combien temps il me faudra pour me remettre complètement.

Roman d'une journée galère de taf

Filed Under (, ) by Anonyme on mercredi 7 mai 2008

Posted at : 09:10 Liens vers cet article

Mercredi de la semaine dernière, (oui je sais j'aurais pu écrire cet article avant) j'ai passé une journée mémorable pour mon boulot.

Avec un collègue, nous devions nous rendre chez un client pour dépanner un problème de lien et faire un audit de la machine (un PABX - c'est-à-dire un central téléphonique d'entreprise en gros). Il faut savoir que je ne connais pas grand chose au type de machine qu'on allait voir et mon collègue si mais sur des versions plus anciennes. Cependant, c'était l'occasion de rencontrer le client vu qu'on assure la maintenance. Mon collègue avait proposé gentiment de m'emmener, en plus il s'était déjà rendu une fois sur site.

On part donc... et en arrivant à Versailles, mon collègue ne se repère plus... Je lui demande l'adresse pour l'aider, qu'il ne connaît pas. On cherche dans quelques mails sur son PC et toujours pas d'adresse. Au final, nous avons été obligés d'appeler le client pour savoir. Je me disais que déjà ça partait super bien... même pas arrivés qu'on passe pour des guignols qui arrivent en retard sans l'adresse... j'adore.

Une fois l'adresse récupérée ça allait beaucoup mieux vu que c'était sur une des grosses avenues de Versailles... Il restait juste à trouver une place... On a fait pas mal de tours de pâtés où on a vu plusieurs places un tout petit peu trop petites pour la Clio (bien rageant) mais un peu plus loin on a fini par trouver notre bonheur. On se présente à l'accueil.

Après que le client nous a amené à l'objet de notre venue, il ne nous a pas lâché ce qui est toujours désagréable, même quand on est rodé techniquement... ce qui malheureusement n'était pas le cas. Un peu plus tard ils étaient deux sur notre dos, j'ai donc discuté avec eux à un moment pour que mon collègue qui s'y connaissait mieux ait de l'air... je me sentais complètement inutile mais j'ai trouvé le moyen d'utiliser mes compétences réseaux et d'esquiver les questions délicates que les clients posaient sur mes compétences sur leur machine... difficile de leur répondre bah en fait j'ai eu une vague formation de 3 jours par des collègues et au final je connais le minimum syndical et je serai bien incapable de dépanner votre souci. Esquive donc.

Et pendant ce temps là, mon collègue qui s'y connaît plus que moi nous a rajouté une petite panne mineure... Ca fait toujours un peu tâche même si cela ne perturbait en rien le fonctionnement du PABX. Du coup, comme il ne s'en sortait pas, on a dû appeler toutes les ressources qu'on pouvait avoir à notre disposition. Sur le moment, je lui en voulais un peu d'avoir manipulé et rajouté un peu de bronx mais avec le recul, je comprends bien qu'il ne s'attendait pas à ça et que la machine ne voulait rien savoir quand on lui passait les commandes pour tout remettre d'aplomb. C'était juste une journée de merde où tout se passerait mal. Mais bon ça rajoutait un élément de plus au côté "branquignoles". Surtout qu'on avait pas les moyens de faire une sauvegarde et que du coup mon collègue refusait de redémarrer la machine dans l'éventualité improbable qu'elle nous ferait le coup de bah tiens je vais effacer ma configuration. Toute l'aide qu'on a pu recevoir nous disait la même chose : il faut tenter de redémarrer la machine pour votre panne mineure. Vu la malchance qu'on avait jusqu'à présent, on ne pouvait pas se permettre de tenter le diable car si par malheur cela s'était produit, j'y serai encore avec mon collègue !! On a donc dit au client qu'on préférait d'abord faire une sauvegarde et que l'on reviendrait pour sa panne.

On s'est ensuite attaqué après le déjeuner à un autre problème, se connecter à distance sur la machine grâce à un modem... Je n'ai jamais vu des modems plus récalcitrants. Entre nous raccrocher au nez et ne pas nous laisser complètement la main sur la machine, on peut dire qu'on était servi. Difficile de savoir si le souci venait du modem, de la ligne ou d'un mix des deux. Toujours est-il que ça ne leur a pas réussi de changer d'opérateur ! Moins cher que FT sûrement mais bonjour les problèmes à la con. Nous avons dû déclarer forfait et dire que nous tenterions une autre fois avec un modem que l'on connaît.

Nous avons dit au revoir au client et nous sommes partis, pas fâchés de terminer tôt une journée somme toute pénible moralement. En sortant nous avons été accueilli par les nuages noir et l'orage qui grondait. On a bien cru qu'on arriverait jamais à la voiture secs car elle n'était pas garée près mais finalement la pluie s'est abattue peu après avoir trouvé refuge dans la Clio. On démarre et mon collègue fait bien sûr le mauvais choix de direction pour m'amener à la gare des Chantiers.
Et là le client rappelle... on a perdu le lien avec les autres PABX. Journée pourrie je vous disais.
Avec mon collègue, on s'interroge... on y retourne ? Il était persuadé que c'était un problème électrique car en touchant les modems on avait pu accrocher le câble d'alimentation du routeur qui gérait ledit lien. J'espérais qu'il avait raison mais il valait mieux y retourner pour être sûr et surtout améliorer notre image vis-à-vis du client.
Mais avant tout ça, il fallait RETROUVER UNE PLACE !!! En partant deux places s'étaient libérées devant la porte du client, nous sommes allés voir... et les 2 voitures juste devant nous ont pris sous notre nez les 2 belles places... Rageant surtout qu'il pleuvait bien. Mais la chance semblait revenir nous sourire, la pluie faiblissait et une place un peu plus loin nous attendait.

De retour devant le client, il nous a annoncé que c'était bien un souci de câble d'alimentation débranché. Ouf. Nous avons encore un peu discuté puis nous sommes partis pour de bon cette fois.

Comme quoi la chance ne nous abandonne jamais vraiment !

Le club des célibataires et l'heure des bilans

Filed Under (, ) by Anonyme on mercredi 30 avril 2008

Posted at : 08:43 Liens vers cet article

Finalement, le cap des 3 ans n'est pas passé.

Je ne me sens pas en super forme car j'ai un peu l'impression d'avoir déconné. Je sais qu'on ne peut pas toujours bien faire mais c'est pas mal de limiter l'ampleur des conneries. Je crois que cette fois la leçon a bien retenir, c'est la communication. Je ne me suis jamais autant raté sur ce point dans toute ma vie...

L'amour rend vraiment aveugle, c'en est désespérant ! A se demander ce qu'on trouve à ce sentiment ! Du coup, comme cela n'allait pas très fort et que je me retrouve dans une situation compliquée, je n'ai pas accordé l'importance nécessaire à ce blog. Je ne compte pas l'abandonner par contre je vais peut-être laisser tomber mon blog principal.

Je vais démarrer une vie bizarre en co-location avec mon ex. Il faut bien assumer ses mauvais choix jusqu'au bout !

Non-existence

Filed Under (,,, ) by Anonyme on dimanche 6 avril 2008

Posted at : 17:20 Liens vers cet article

Avril 2008 - Chopperrette

Mes yeux sont-ils trop fatigués ou trop lassés?
N'y a-t-il plus rien à voir ou à remarquer?
La réalité est-elle plus compliquée?

Je ne demande pas de vivre le passé.
Je ne demande pas de mots doux passionnés
Je ne demande pas de fleurs enrubannées

Je souhaite juste sentir sur moi son regard
Je souhaite ressentir que dans sa vie j'existe
Qu'il m'aime afin de quitter mon regard triste
J'aimerai revoir mon reflet dans son regard

Les caps difficiles... 3 ans

Filed Under (, ) by Anonyme on lundi 31 mars 2008

Posted at : 12:35 Liens vers cet article

Il fallait bien que ça arrive... Le cap des 3 ans d'un couple, c'est vrai que c'est difficile.

Un ami m'en avait parlé et j'avais un peu de mal à y croire. Il faut dire aussi que je ne l'avais jamais atteint auparavant ! Il se trouve que c'est la frontière de la routine et aussi idiot que ça paraisse, on y perd ses repères. Bizarre pour la routine non ?
Je ne sais plus où j'en suis, où je vais, si j'ai un avenir... Bref la déroute totale. Ca passera ou ça cassera en somme. J'espère juste qu'au final tout sera pour le mieux.

C'est le premier des 3 caps réputés les plus difficiles, il restera encore les caps des 5 et 7 ans.

Quand le sort s'acharne...

Filed Under (, ) by Anonyme on mardi 25 mars 2008

Posted at : 20:31 Liens vers cet article

Bon là je crois que pouvoir affirmer que j'ai fait carton plein !

Mon PC de boulot fonctionne MAIS je ne me peux pas me connecter comme je veux via mon modem. Le modem fonctionne ceci dit, c'est un souci logiciel vu les tests qu'on a fait. Bilan de l'affaire : mon PC est encore sous garantie (ce sera bien LA fois où je regrette d'avoir un équipement sous garantie) donc pas moyen de justifier un remplacement. Conséquence, réinstallation complète du PC. Et comme j'ai un NEC, il faut que j'aille à Palaiseau vu qu'à Guyancourt il ne s'occupe que des PC Dell.

Moralité demain je vais me retrouver à Palaiseau pour que la logistique réinstalle mon PC, m'en passe un de prêt, j'espère pouvoir trouver un bureau et un téléphone. Et le plus beau c'est que je n'ai pas de certitude que la réinstallation corrige mon problème ! (et franchement j'espère que ce sera le cas, comme ça j'aurais un nouveau PC). Si tout se passe bien je pourrais retourner à Guyancourt finir la réinstallation des logiciels dont j'ai besoin (une bonne quinzaine).

Pour faire cela je vais prendre ma voiture, car demain soir je vais au sport ! (bah oui sinon ce n'est pas drôle) Et je ne compte pas galérer dans les transports toute la journée avec mon PC et mon gros sac de sport. Mais bien sûr, ma voiture n'a plus d'essence !!! Et je suis à découvert !! (sinon ce n'est pas du tout fun)

Du coup, pendant que je méditais cette journée de demain qui s'annonce magnifique, j'ai raté le départ de collègues qui auraient pu me déposer à la gare en voiture. Pas grave, je peux encore marcher et j'avais le temps d'avoir le train de 18h51 qui bien sûr a été ANNULE quand je suis arrivée à 18h44 à la gare et le suivant était à 19h21. Quand le sort s'acharne je vous disais...

Et parce que tout ça n'est PAS suffisant, j'ai voulu appeler quelqu'un pour déballer ma journée... évidemment personne de disponible. Bon ce n'est pas grave, j'ai sorti ma fidèle console qui m'a lâché 5 min plus tard par manque de batterie ! Et pour la dernière anecdote, il n'y avait plus de lumière dans le hall de chez moi. Avec tout ça je n'ai pas osé prendre l'ascenseur de peur d'y passer la soirée - surtout qu'il n'était pas éclairé comme d'habitude même s'il semblait opérationnel. Bref je me suis dirigée dans le noir grâce à mon téléphone portable. Merci Nokia, mon seul rayon de soleil de la journée !

Carton plein je vous disais au départ !

J'hallucine !

Filed Under (, ) by Anonyme on lundi 24 mars 2008

Posted at : 19:12 Liens vers cet article

Ca va faire plus d'un mois que je suis toujours obsédée par la même chose !

Et oui j'en suis toujours à mon post précédent... je n'arrive pas à passer à autre chose et je crois que tant que je n'aurais pas eu la réponse à une question, je resterai bloquée.

Il reste une solution cependant.... AMPUTEZ-MOI DE LA TETE !!!

Frustrée

Filed Under (, ) by Anonyme on vendredi 22 février 2008

Posted at : 21:41 Liens vers cet article

Je suis frustrée et je ne comprends pas bien pourquoi... pourquoi ai-je tant envie de m'imiscer dans ce qui ne me regarde pas ? Qui suis-je pour juger que quelqu'un que je connais à peine n'est pas si heureux ? et croire que je pourrais améliorer les choses ?

Au fond, je n'en sais rien... c'est juste une impression et je peux me tromper lourdement. Déjà en croyant que ce que j'ai en tête marcherait !

Est-ce le défi de réaliser l'impossible ? Est-ce la conséquence de mon passé dépressif et du fait que je n'aime pas voir quelqu'un souffrir psychologiquement ?

Rien ne me prouve que la personne est ne serait-ce que malheureuse, alors pourquoi tant de frustrations pour sûrement rien ?

Ca m'énerve d'y penser autant...

La saint Valentin

Filed Under (, ) by Anonyme on jeudi 14 février 2008

Posted at : 14:53 Liens vers cet article

Cette année, je ne me prendrais pas la tête. Je fais grève !

L'an dernier j'ai fait une carte et comme elle a failli finir à la poubelle en juillet dernier et bien je n'ai pas envie de me fouler. J'ai l'impression que je m'ennuie pour pas grand chose donc cette année je ne ferais rien.

D'habitude il ne fait rien non plus donc comme ça on sera quitte ! (Et comme c'est un emmerdeur cette année il serait capable de me faire passer pour une mauvaise langue...)
Mais de toute façon, je préfère un homme sur qui je peux compter, qu'un romantique à côté de la plaque, qui me fait souffrir ou pire qui me trompe et se fait pardonner par des tonnes de cadeaux !

Chacun ses préférences, j'ai choisi la tranquillité, la sérénité du couple et en contrepartie pas de romantisme. On ne peut pas tout avoir !

Entremetteuse.... et chieuse

Filed Under (, ) by Anonyme on mardi 12 février 2008

Posted at : 20:02 Liens vers cet article

Je suis frustrée... d'un côté, j'ai des amis qui me demandent si je peux leur présenter des filles mais comme je dis, mes amies sont presque toutes prises et au boulot je ne travaille quasiment qu'avec des hommes ! Du coup c'est plus facile à la rigueur de caser une amie...

Mais là je suis frustrée, les quelques mecs bien que j'ai pu repérer ils sont casés bref, je peux même pas aider une amie ! Enfin c'est comme ça, je vais pas non plus foutre la merde dans leur couple. lol

Du coup ce soir... FAUT QUE JE FASSE CHIER QUELQU'UN !!! Je me suis contenue au boulot... je suis chez moi... je vous laisse deviner qui sera mon souffre-douleur.

Si si je suis un ange, il ne faut pas croire ! (où est passé ma lime ??)

Mon premier pot de départ...

Filed Under (, ) by Anonyme on jeudi 31 janvier 2008

Posted at : 10:40 Liens vers cet article

Je stresse pour un truc aussi ridicule... mon premier pot de départ suite à la fin d'une mission d'un peu moins d'un an et demi. C'est passé si vite !

Ai-je prévu assez de boissons ? Vais-je être trop impressionnée et tétanisée ?
Je sens déjà mon rythme cardiaque s'accélérer légèrement rien que d'y penser...

Me fera-t-on un cadeau ? Une carte avec un mot de mes collègues ?
Le frigo était blindé, la température extérieure est-elle suffisamment basse pour les bouteilles ?

AAAaaaah si on m'avait dit que c'était si stressant un pot...
En plus, je ne suis pas en voiture et je vais me ramener les restes à pied en transports... J'espère que je n'aurais pas de restes ou très peu... mais du coup en prévoyant "juste", ai-je prévu assez ? Combien seront-ils à me dire au revoir ???

L'heure approche... 12h30... on respire.... c'est dans deux heures...
Je me sens si nulle, pas à la hauteur. C'EST COMPLETEMENT IDIOT. Ils ont tous l'air content de moi, de mon travail.

Le boulot quel cauchemar !!

Filed Under (, ) by Anonyme on lundi 14 janvier 2008

Posted at : 16:19 Liens vers cet article

Gniiii bien la peine que je me casse les pieds à faire un mode opératoire le plus nickel possible pour découvrir 5 jours plus tard qu'il ne peut pas s'appliquer tel quel suivant les bases de données auxquelles il est prévu de l'appliquer !!!

C'est frustrant, ça m'énerve... Vivement la fin de ma mission, je n'aurai plus ces conneries ! Il faut dire sur 10 bases différentes, il y a toujours un vilain petit canard !
Ca m'énerve ce fonctionnement, ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve, ça m'énerve, CA M'ENERVE !!!!

Je rencontrerai d'autres conneries énervantes ailleurs ceci dit, il ne faut pas se leurrer...

Je l'aime mais il m'éneeeeeerve...

Filed Under (, ) by Anonyme on vendredi 4 janvier 2008

Posted at : 09:20 Liens vers cet article

Ce n'est pas toujours simple la vie à deux...

Là ce matin "vidage de cartons" à faire. Jusque là, c'est à ma portée même si ce matin les yeux n'étaient PAS en face des trous... (au point de verser le chocolat en poudre sur le mug tête en bas... enfin ça va je n'avais mis QU'UNE cuillère.)

Et dans le carton que je voulais vider mon affreux a foutu des plastiques qui ne vont PAS dans les poubelles pour le recyclage des cartons et autres emballages acceptés.
Et ça, CA M'ENEEEEEEEEEEERVEEEEEEUUUUUU ! Pourquoi il faut retrier DERRIERE quand on peut tout bien trier DES LE DEPART ???? Un carton pour tout ce qui est carton, boite metallique propre, bouteille en plastique,... et un carton "merdouilles encombrantes" à jeter dans la poubelle normale !!!

Ca c'est bien les mecs... et surtout le mien... optimisation du temps ZERO !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...