Skinpress Demo Rss

Texte sur le racisme

Filed Under (, ) by Anonyme on dimanche 10 décembre 2006

Posted at : 19:43 Liens vers cet article

Voici un texte d'un auteur inconnu que je souhaite calligraphier un jour...

Ton christ est Juif,
ta voiture est Japonaise,
et ton couscous est Algérien.
Ta démocratie est Grecque,
ton café est Brésilien,
ta montre est Suisse,
ta chemise est Indienne,
ta radio est Coréenne,
tes vacances sont Turques, Tunisiennes ou Marocaines,
tes chiffres sont Arabes,
ton écriture est Latine
et ton voisin.... n'est-il qu'un étranger?


Le jour où j'aurais fait ce travail, je vous présenterai le résultat !

Astuce : Obtenir un pli impeccable

Filed Under (, ) by Anonyme on samedi 25 novembre 2006

Posted at : 20:09 Liens vers cet article

Comme certains ont dû le remarquer, plier un papier épais provoque souvent de petits plis parasites disgracieux... Par ailleurs il est difficile de plier précisément selon une droite.

Pour éviter les petits plis disgracieux et s'assurer que le pli suive parfaitement la droite prévue, voici ma méthode :

  1. Repérer et tracer au crayon léger la droite que doit suivre le pli
  2. Repasser le trait LEGEREMENT au cutter face extérieure du pli (le risque est de couper en deux la feuille...)
  3. Rabattre les bords et marquer le pli doucement en ce rapprochant progressivement du pli qui va se marquer suivant le trait fait au cutter
  4. Aplatir le pli avec une règle ou tout autre instrument PROPRE (je sais ça paraît évident, mais vous verrez un jour...)

Je recommande de tester au moins une fois cette méthode pour doser l'appui sur le cutter !

Mes étapes de création d'une carte

Filed Under (,, ) by Anonyme on mercredi 22 novembre 2006

Posted at : 21:01 Liens vers cet article

L'exemple suivant est la réalisation d'une carte d'anniversaire.

Etape 1 : Le brouillon

Je recommande un brouillon pour fixer le gros de ses idées et la mise en page. Il servira également à noter ou trouver le texte de l'intérieur de la carte. J'opte souvent pour la mise en page suivante:

  • Première page : prénom/nom plus un dessin et/ou le motif de la carte (anniversaire ou autre).
  • Intérieur : Motif de la carte (si cela n'a pas été fait en première page) ou texte ou poème avec ornements.
  • Dernière page : texte libre et signature.

Etape 2 : Le tracé de lignes

Commencer par vous assurer de la rectangularité de votre papier, surtout lorsqu'il s'agit d'une chute.

Pour tout ce qui est texte calligraphié, le tracé de lignes pour la hauteur des lettres est INDISPENSABLE. Il faut tracer les lignes au crayon léger, pour pouvoir les effacer facilement.

Etape 3 : L'écriture du texte

En se servant des lignes tracées précédement, écrire le texte préparé sur le brouillon.

Lorsque je calligraphie, j'ai tendance à écrire la 1re ligne, puis tracer les guides de la 2e, etc... Ceci me permet de souffler et de relâcher ma concentration. En cas d'erreur sur le texte ou de dérapage du stylo, il y a moyen de gratter le papier pour "limiter" la casse.

Une fois le texte écrit, ne pas se précipiter sur la gomme pour effacer les lignes !!! Si l'encre n'est pas sèche, vous allez le regretter. Il faut s'armer de patience, au moins un quart d'heure à une heure pour s'assurer que l'encre est PARFAITEMENT sèche. Sinon...

Mieux vaut profiter de cette pause pour imaginer les décorations autour du texte sur son brouillon.

Etape 4 : L'ornement du texte

Il ne faut pas se contenter du texte nu, même calligraphié. L'art de l'ornement met en valeur le texte et le résultat final vaut la peine de ne pas opter pour la facilité. Le brouillon est fortement recommandé, ainsi que le crayon à papier sur la carte.

Il ne faut pas non plus hésiter à réduire la taille finale de la carte pour l'adapter au texte. En effet, on adapte toujours la taille du papier au texte et non l'inverse ! (surtout en calligraphie) Dans mon exemple, j'ai réduit la carte en largeur et en hauteur. Je préfère les ornements simples, c'est une question de goût... et de capacité en tant que dessinatrice !

Après avoir fait des essais au crayon à papier, je fais souvent un essai en couleur sur du brouillon. Cela m'amène parfois à remettre en cause mon idée d'origine. En effet, je trouve mon premier dessin "tristounet", j'ai opté pour des paillettes que je trouve plus gaies.

Résultat final:

Etape 5 : Le pli

J'ai ma méthode pour obtenir le pli le plus impeccable possible. En effet, le papier canson étant épais, il a tendance à faire des petits plis disgracieux autour du pli central.

Pour le détail de mon astuce c'est par ici.

Etape 6 : La première page

Je préfère faire la première page en dernier, car elle est plus simple. Par ailleurs, cela évite de la refaire, si jamais le pli ou l'intérieur de la carte s'est mal passé.

Etape 7 : La dernière page

A remplir comme on remplit les cartes toutes faites du commerce !

Résultat final :

Astuce : Le grattage

Filed Under (, ) by Anonyme on dimanche 19 novembre 2006

Posted at : 21:26 Liens vers cet article

Que faire en cas de mot mal écrit, de lettre oubliée ?

Si votre papier est assez épais, vous pouvez opter pour le grattage, à la place du typex, car ce dernier est souvent plus blanc que le papier. Cette technique ne fait pas des miracles, mais permet de corriger des dérapages ou de petites erreurs sur les lettres.

Dans mon cas, il s'agit du mot courage, à la place de sourire. Par chance, ces deux mots sont proches, j'ai donc transformé mon courage en sourire, en écrivant le bon mot par-dessus le premier et en grattant légèrement le papier avec le plat d'un cutter pour rendre lisible sourire.

A gauche, la photo avant grattage, à droite, le résultat :


Les calligraphes apprécieront cette technique pour éviter de recommencer leur ouvrage. Cette technique est très ancienne et était déjà utilisée par les moines lorsqu'ils calligraphiaient sur du vélin.

Mes outils de grattage : un cutter (pour le gros du travail) et un grattoir.

Les Tampons

Filed Under (, ) by Anonyme on

Posted at : 20:54 Liens vers cet article

Les tampons ne sont pas une obligation, mais ils facilitent bien la vie. Surtout si, comme moi, vous n'avez pas un don particulier pour le dessin !

Il existe des tampons de toute taille et tout motif (également appelé empreinte). Bien des ouvrages traitent de leur utilisation.

Après chaque utilisation d'un tampon, un nettoyage à l'eau (sans savon) s'impose. Une vieille brosse à dent et du sopalin seront de bons alliés !

Le matériel que j'utilise

Filed Under (, ) by Anonyme on

Posted at : 20:50 Liens vers cet article

Avant de se lancer dans la création de cartes, il faut du matériel !

Le papier

J'utilise comme base du papier Canson, car il est épais et donne de la matière à la carte.

Le Canson de couleur permet de faire des contrastes intéressants. Lorsque je souhaite calligraphier le texte de ma carte, j'opte pour du papier adapté au dessin industriel. En effet, celui-ci est lisse et adapté à l'encre.

La papeterie

On retrouve les incontournables ciseaux, crayon à papier, gomme, colle, feutres, crayons de couleurs, règle plate de 30 ou 40 cm, équerre.

Mais aussi:
  • des ciseaux crantés (pour avoir des découpes régulières)
  • du papier buvard (on évite l'humidité sur la carte qui peut être source de tâches)
  • un compas
  • un cutter (je l'utilise systématiquement pour la pliure de la carte)
  • du papier brouillon (pour faire des essais et aussi pour les points de colle)
et pourquoi pas son matériel de calligraphie!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...